En profondeur

Renaître

Chercher dans son vécu ses peurs ancrées,

Les apprivoiser, les connaître, s’y consacrer.

Dans le cocon, elles s’agitent à tel point

Que c’est moins douloureux d’ouvrir d’un coup de poing.

La chenille a du mal à se décider,

L’heure est au bilan, élucider.

La peur est un moteur, elle devient colère,

Un instinct de survie et du caractère.

Le temps renforce et aussi le repos,

Il prépare au jour qui se lève, un avant-propos.

Gracieuse transformation, la loi de la vie,

C’est la nature qui donne son avis.

Elle a tout préparé, les moindres détails,

Avant de mettre son plan sur les rails.

Au fond de soi, quelque chose qui dit :

« L’heure est venue sans contredit. »

Une mise au monde encore une fois,

Une nouvelle naissance dans la foi.

La spiritualité s’y adonne de bon cœur,

Approcher la vie avec plus de profondeur.

Vous pourriez aussi aimer…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *