En profondeur

L’équanimité

Quoi, quand, où, pourquoi, comment ?

Programmer sa vie, en contrôler les éléments.

Quoi, quand, où, comment, pourquoi ?

Il y a un bloc de tristesse au fond de soi.

Les émotions sont utiles, mais l’énergie bloque,

La peine loin d’être futile forme un bloc.

Respirer à travers, laisser circuler,

Le mal-être a quelque chose à révéler.

Faire pareil pour la peur, la colère ou la joie,

Sans oublier que cette force qui agit n’est pas soi.

Ne pas être sa propre tristesse, savoir s’en détacher,

Ni sa colère ou sa peur, juste un état de fait.

Quoi, quand, où, pourquoi, comment ?

Après coup lâcher prise sur le cours des évènements.

Que le moment présent comme cadeau inouï.

Se connecter à ses sens, sa vue, son ouïe.

Se connecter à son gout, son toucher, son odorat,

Humer son infusion sous la chaleur d’un bon drap.

Accueillir ses larmes, déverser sa peine,

À vouloir tout contrôler, on se malmène.

Accepter de lâcher-prise et ça débloque,

C’est l’impermanence du destin qui provoque.

Équanimité face au bien comme au mal

Qui peut atteindre quiconque ou entrer en salle :

Écrire des scénarios et tenter de prédire

Ou bien se détendre et laisser à la vie son mot à dire.

Vous pourriez aussi aimer…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *