Le cheminement

Le cœur et la raison

Recevoir l’appel du cœur,

La raison observe d’un air moqueur.

L’amour peut rendre misérable comme il peut élever,

Le cerveau a gardé des situations qu’il a vu s’aggraver.

Avoir peur de décevoir son enfant intérieur,

De céder au découragement, mais par ailleurs,

La raison a fait sa place et tient la route,

Un avertissement judicieux pour s’épargner la déroute.

Comment concilier les deux quant à l’opposé

L’un de l’autre et un cœur indisposé ?

Apprendre à aimer les questions le temps que

La réponse émerge d’un espace, quoi que

Cet espace de calme qui fait taire le mental,

Est-ce la tête, le cœur ou un duo cordial ?

Mettre la tête au service du cœur et pas l’inverse,

Forte de ses expériences passées, la raison crée la controverse.

La tête n’a plus confiance, le cœur n’ose plus se plaindre,

Il a vécu le meilleur, mais la tête a beaucoup à craindre.

Le cœur a sa part d’erreur, d’acharnement,

À vouloir gagner sans vivre l’épreuve du détachement.

L’amour dans sa démesure aussi inquiète,

Comme la raison dans sa rigidité désuète.

Le juste milieu, trouver l’équilibre,

Méditer, s’élever et vivre libre.

Vous pourriez aussi aimer…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *