L'amour avec un grand A

La bienveillance

Se raconter une histoire, la meilleure version qui soit,

Se mentir avec bienveillance, rester dans la joie.

Déjouer une sensibilité fragile, voir même vulnérable,

Avoir envie d’aller mieux, d’envoyer au diable

Les ennuis et les peines qu’engendrent les pensées,

Qu’importe la véracité, choisir de nuancer.

Ce qui fait le plus grand bien, surplomber le monde,

Avec un regard neuf sur une situation immonde ;

Immonde selon qui, simplement une lecture,

Qui engendre blessure, tristesse et même fermeture.

Qui en définitive se crée le plus grand tord ?

Celui qui offense ou cette pensée alligator.

Violence envers soi en version continuelle

Qui laisse des traces, un bien néfaste rituel.

Prêter la bonne intention à l’autre, l’excuser,

Sûr de soi, refuser de l’accuser…

Seulement une susceptibilité malmène, y prendre garde,

Y faire face avec une créativité débrouillarde

Qui s’extrait des problèmes et les solutionne,

Digne comme une reine d’une intelligence qui rayonne.

Vous pourriez aussi aimer…

1 commentaire

  1. ZINEB BENMAKHLOUF dit :

    Love it 💞

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *