L'amour avec un grand A

Destins

Remercier pour une porte fermée,

Quelqu’un sait ce qu’elle renfermait.

Sagesse supérieure et épreuve de sincérité

D’un cœur que l’on teste sur sa fidélité,

D’une foi qui parfois est vacillante,

Ces difficultés qui rendent une âme irradiante,

Dans son apprentissage patient du lâcher-prise,

Dans son rapport nouveau aux journées grises.

Protection divine, un chemin qu’on oriente,

Une perche que l’on tend si clairvoyante.

Questionner ses anges et décider

D’aller vers ce qui s’ouvre pour mieux guider.

Seulement, il y a les portes entrouvertes

Ou celles d’un rideau recouvertes.

Ces destins qu’on omet de fermer

Tellement l’espoir y a germé.

Ces destins où l’on s’est découvert,

Où l’on avançait le cœur ouvert.

Ces deuils inachevés tellement l’amour

Resté prisonnier sans voir le jour.

 Laisser aller et aimer toujours,

Empêcher le cœur est un défi si lourd.

Quand il choisit, pleurer ensemble

Une fin imposée, les lèvres qui tremblent.

Puis doucement, clore l’épisode,

Le cœur est enfin prêt pour un nouvel exode.

Vous pourriez aussi aimer…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *